Chronique de Marc Lalonde - Albums 2020



Pour lire les commentaires de Marc sur les albums des années précédentes,
cliquez sur l'année en question:
2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008 2007 et avant

Daniel Goguen - Une autre bonne raison

Au début de l’automne 2019, l’auteur-compositeur-interprète acadien Daniel Goguen nous présentait son cinquième disque. UNE AUTRE BONNE RAISON nous livre un univers country classique à la Haggart, Jones et compagnie.

Après cinq opus, on a le droit de s’attendre à un produit bien fignolé et intéressant. Eh bien Daniel Goguen nous donne plus que ça. Il nous livre dix plages country des plus solides, très généreuses au niveau des instrumentations, que ce soit le piano, la guitare ou bien la steel. Les textes sont aussi bien écrits et très country, sans être un pastiche, au contraire.

Vous dire quelles pièces sont meilleurs que d’autre, relève presque d’un exploit herculéen. Du début jusqu’à la fin, on est invité à savourer des mélodies solides aux arrangements exceptionnels. Y FAUT QUE TU JOUES DU COUNTRY et MÊME SI TU L’DIS PAS sont deux pièces irrésistibles, qui nous invite à la danse. RIEN N’A CHANGÉ et ÉTRANGER sont deux autres chansons magistrales pour valser sa belle. Cette dernière étant sans contredit la meilleure du disque. Daniel Goguen nous offre également deux belles interprétations, PAR HÉRITAGE de Frank Maillet et LA CABANE À FER À CHEVAL de Raymond Savoie. Il termine par une originale en anglais, il faut tendre l’oreille pour JUST GOTTA KNOW.

Après cinq albums, Daniel Goguen sait comment nous séduire en restant Daniel Goguen. Son dernier opus, UNE AUTRE BONNE RAISON, est une preuve tangible du talent immense de cet auteur-compositeur-interprète acadien. Avec un album solide, des mélodies accrocheuses, générosité des instrumentations et des textes bien peaufinés, il nous captive dans son univers des plus agréable. Découvrez ou redécouvrez cet artiste via www.danielgoguen.com.


Edouard Landry - Pomme plastique III

Troisième mouture du concept POMME PLASTIQUE, Edouard Landry nous offre un album rempli de mélancolie et d’admiration pour un monde d’illusion où se cache une toute autre réalité.

Avec une plume des plus descriptive, il nous peint deux mondes parallèles bien distinct. Le glammer est sous la loupe afin de découvrir une réalité parfois sombre et plus ardue, loin des illusions plastiques et artificiel du star système américain.

Musicalement parlant, Edouard Landry nous arrive avec quelques pièces fort intéressantes. Le propos de LE DÉSIR est déposé sur un funk puissant, qui nous captive par l’enchainement d’accords des plus accrocheurs. La chanson ÉVANGILES TÉLÉVISÉS dévoile une couleur un peu à la Venture, un groupe culte de la musique Surf Rock des année 60. SUR LES TRACES DE CHARLOT nous amène plus dans un funk jazz avec un excellent solo de guitare, alors que CASABLANCA nous séduit avec une touche pop rock moderne.

Bref après POMME PLASTIQUE (New-York) et POMME PLASTIQUE II (Chicago), voilà que l’auteur-compositeur-interprète de Sudbury poursuit son exploration des grandes villes américaines avec POMME PLASTIQUE III (Los Angeles). Dressant toujours des parallèles entre l’illusion et la réalité, le trop plein et l’essentiel, il nous séduit avec une plume mélancolique et des musiques profondes. Comme un bon carnet de voyage, POMME PLASTIQUE III nous captive par la richesse de son propos. L’univers POMME PLASTIQUE est disponible en visitant le site de l’artiste via le www.edouardlandry.com.


Loïg Morin - Citadelle

L’auteur-compositeur-interprète franco-colombien Loïg Morin nous propose un 2e opus particulier, mais intéressant. Ce deuxième disque CITADELLE, nous dresse un parallèle entre deux mondes.

Le côté DAY fait appelle à la mélancolie, au questionnement, la recherche de soi et le malaise intérieur. Musicalement, c’est plus planant, mais il y a quelques beaux crescendos qui réussissent à nous accrocher. Deux bons extraits radio se distingue par la force de leurs mélodies soit un bon pop appelé FANTÔME et une belle pièce tout en retenue, au côté plus pop rock, LES MÉLANGES est assez intéressante.

Comme si la nuit, l’être vivant est plus actif, plus impulsif, le côté NIGHT nous offre des mélodies plus rythmées, plus organiques. J’adore le folk MON PÈRE, une belle mélodie plus chaleureuse qui nous touche au plus profond. ON SE QUITTE et NE M’ABANDONNE PAS courtisent plus les fibres pop rock du spectre musical, avec des riffs de guitares des plus accrocheurs. L’album se termine avec la pièce SEPTEMBRE. Cette dernière a un mood plus fin 70 début 80 avec un refrain sing-a-long très captivant. Le tout nous laisse un feeling des plus paisible.

Un deuxième opus des plus intéressant pour cet auteur-compositeur-interprète d’origine française. C’est sûrement une des raisons pourquoi Loïg Morin a cette couleur un peu européenne dans son approche musicale sur CITADELLE. Une plume des plus intimiste, des mélodies accrocheuses, un univers enveloppant, bref un son particulier qui nous captive des les premiers accords. Laissez vous charmer via son site www.loigmorin.com.


Anique Granger - Le ruban de la cassette

S’il y a une artiste franco-canadienne qui m’impressionne à chaque album, c’est Anique Granger. Elle ne prend jamais rien pour acquis. Elle se remet constamment en question afin d’offrir le meilleur album. LE RUBAN DE LA CASSETTE ne fait pas exception à la règle.

Sur cet album on y retrouve le fruit d’une réflexion profonde. Cette réflexion fut réalisée dans le processus de son podcast LE RUBAN DE LA CASSETTE, où elle interrogeait différentes personnes sur les grandes questions de la vie. Par la suite elle composait une chanson sur cette réflexion. L’intimité et la sobriété des chansons nous charment de la première à la dernière note. Les orchestrations sont très dépouillées pour laisser la place à la magie des mots

Ce n’est pas cliché de dire que sur ce disque, se retrouve neuf petits bijoux. Il y a tout de même, certaine chanson qui m’ont touché profondément. Un questionnement sur le destin, sur le pourquoi que c’est comme ça, MY NAME IS BRIAN WILSON est un des meilleurs textes du disque sur une des plus belles trames folks. Une réflexion sur les croyances et les convictions me bouleverse également. Tout en douceur Anique Granger nous interpelle avec IL ÉTAIT UNE FOI. Il y a aussi ON FUIT LA MORT, ON SUIT LA MORT qui se trouve dans mon top trois de l’album pour sa mélodie et son texte remarquable.

La pureté d’une mélodie, le phasé d’un texte, souvent ça ne prend pas grand-chose pour être séduit, touché ou même bouleversé. Avec LE RUBAN DE LA CASSETTE, l’auteure-compositrice-interprète fransaskoise Anique Granger réussi tout ça. S’imposant un podcast sur les grandes questions de la vie, laissant tout le champ libre à sa création, elle nous livre des textes profonds sur des musiques remplies de sobriété, qui nous interpellent dès les premiers accords. Avec une certaine retenue dans la voix, elle nous invite à un tête à tête où les émotions prennent toute la place. Laissez-vous séduire par cet opus via le www.aniquegranger.com.


Brigitte Leblanc - Mon coeur est une île

Un des plus beaux bijoux des Iles de la Madeleine, Brigitte Leblanc, nous revient avec un 9e album country bien fignolé. MON CŒUR EST UNE ÎLE, est un retour aux sources, nous parlant de ces racines des Iles en passant par les aventures qu’elle a vécu au fil de la route.

L’artiste des Îles a travaillé avec le duo d’auteur-compositeur Sylvain Rivière et Paul Daraîche. Ces derniers ont proposé cinq des douze chansons de l’album. Des pièces intéressantes, comme DES MADELEINES AU CONTINENT, ÉTOILE FILANTE et AILLEURS, qui sauront captiver le cœur des amateurs de belle musique country.

Il y a aussi un air latino signé Pierre Flynn sur cet album. CHANSON DE BORD DE MER est un beau texte de la plume de Gilles Bélanger. J’ai aussi bien aimé le Honky Tonk LES HIGHWAYS DE LA MUSIQUE, que proposent les auteurs Nelson Minville et Danny Boudreau. LA TRAVERSÉE DU NORD est une des plus belles chansons du disque, merci à l’auteur-compositeur Guillaume Cyr.

L’artiste originaire des Îles de la Madeleine, Brigitte Leblanc, a pris le temps de bien choisir une belle palette de chansons pour son dernier album. MON CŒUR EST UNE ÎLE est un bel univers country avec une touche latino, une touche folk, qui captive ceux qui recherchent de belle mélodie. Avec sa voix chaude, Brigitte Leblanc nous livre un autre produit bien fignolé grâce à la belle réalisation de Paul Daraîche. Laissez-vous charmer en visitant le www.brigitteleblanc.com.


Seconde nation - Che'nous

Seconde Nation est une formation acadienne qui nous arrive avec un premier album complet, CHE’NOUS. Un album de musiques folkloriques avec une touche spéciale.

Cette touche est l’apport du conteur acadien Dominique Breau. Ce dernier ajoute la podorythmie en guise d’accompagnement à son univers de conte qui est magnifiquement entouré des prestations musicales des 3 autres musiciens de la formation. Un bel exemple est LES OURS SE SUIVENT. Cette dernière composition du groupe nous offre une performance remarquable de la violoniste Marie Andrée Gaudet, qui mélange aisément une trame manouche à une plus folklorique à la fin.

D’autres excellentes pièces à noter, CHE’NOUS pour un p’tit texte charmant comparant le vieux continent à la richesse de l’Acadie. C’EST ÇA QUE C’EST est un autre texte charmant sur l’état des choses. J’adore la pièce instrumentale LA CAPE. Une belle démonstration de la virtuosité des musiciens grâce à une trame mélodique captivante.

CHE’NOUS de la formation acadienne Seconde Nation n’a que la prétention de démontrer la joie de vivre et la chaleur humaine des gens de l’Acadie. Je pense que c’est fort réussi. CHE’NOUS est un petit album entrainant qui saura vous faire taper du pied et danser. Découvrez Seconde Nation via www.secondenation.ca.



Marc Lalonde