Reportage
RICHARD PETIT
Célèbre l'arrivée du printemps

C'est entouré de nouveaux musiciens que Richard a fêté la fin de l'hiver au Café Campus ce soir. Il s'agit de Michel Bruno (guitare), Pascal Racine-Venne (batterie), Alexandre Ouellet (basse), Valérie Cormier (claviers) et Isabelle Quintin (choeur). Il faut noter la performance du guitariste Michel Bruno qui nous a fait tripper avec quelques solos pas piqués des vers.Il ne faut pas oublier non plus le duo rythmique, batteur et bassiste, qui s'assurait de faire bouger la salle qui ne pouvait rester assise devant autant d'énergie. L'ensemble était complété par la claviériste et la choriste (Isabelle) qui amenaient une touche féminine au groupe.

Richard, lui même à la guitare, nous a offert quelques tounes de son premier album, dont "Printemps" et plusieurs du deuxième, "Deuxième étage", "Little girl", "Niaiseux", "Des bêtises", et plusieurs autres. La musique de Richard, déjà très entraînante sur disque, prend une dimension très festive lorsque sur scène. Il communique bien avec le public, présente quelques pièces comme "Little girl", dédiée à cette jeune fille de 5 ième année qui faisait office de vilan petit canard avec ses broches et son accent à la française, et qui est aujourd'hui devenue mannequin dans un agence de mode.

Richard vaut la peine qu'on le découvre sur scène, s'il passe par chez vous, allez-y voir !

Reportage
Richard Petit au Café Campus
Le 9 mai 2003

C'était la prise deux pour moi ce soir au Café Campus puisque j'avais déjà vu le premier spectacle de Richard à cet endroit au mois de mars dernier. Malheureusement j'avais dû quitter avant la fin de sa prestation, c'est donc avec joie que j'ai revu la bande à Richard qui a pris un malin plaisir à faire vibrer le Campus sur les pièces de ses deux albums.

Le guitariste Michel Bruno
Voir et entendre un spectacle de Richard, c'est prendre une bonne dose d'énergie et de bonne musique bien rock. "Here we go", "2440", "Little girl, "Deuxième étage", "Niaiseux", "Le Printemps", "Kiss and run", "Seul dans ma prison", autant de chansons autant de hits.

Entouré des musiciens Pascal Racine Venne (batterie), Alex Ouellet (basse), Michel Bruno (guitare), Fern (claviers) et de Kathy aux choeurs, Richard s'accompagne lui-même à la guitare électrique.

Il présente quelques chansons, dont Little Girl qui est plutôt savoureuse, étant dédiée à cette jeune française qui portait des broches en quatrième année et qui est devenue top modèle par la suite, lui faisant ravaler tous le quolibets qu'elle avait dû subir de sa part.

La belle Kathy, quelle voix !
Je dois noter les superbes solos de guitare auxquels nous avons eu droit de la part de Michel Bruno, dont le summum fût cette passe où ses mains tournaient et poussaient les boutons de ses boites de contrôles alors que ce sont d'autres portions de son corps qui touchaient la guitare (avant-bras, jambes, etc) assez pèté merci.

Autre présence fort remarquée, celle de la charmante Kathy aux choeurs. Pendant la majorité du show, on l'entendait comme "back vocal", mais sur la chanson "Seul dans ma prison", elle nous a fait une grande portion en solo, nous faisant une éclatante démonstration de sa très belle voix, forte et puissante. Ce n'était pas évident, surtout que la chanson, aux accents sud américains et même un peu orientaux, n'est pas très commode et demande une bonne dose de puissance vocale.

En plus de faire ses chansons connues, Richard nous a fait au moins une chanson inédite, soit "Le Matou", et a repris une ancienne chanson française à sa façon. Malheureusement j'en ai oublié le titre.

Avec un spectacle de ce genre, je suis mûr pour une prise trois !


Michel Parent