Linda Racine


Lancement de l'album Racines au Upstairs
Jeudi le 18 octobre 2007

Le jazz lui coule dans les veines, la chanson québécoise y puise un nouveau souffle

Fort heureuse du nouveau bébé
Un an à peine après le lancement de son premier album qui démontrait son grand talent d'interprétation, Linda récidive avec un projet ambitieux, appuyée par les gens de DEJA musique, soit de reprendre de grands classiques québécois (et français) et leur donner une nouvelle vie, un nouveau départ.

Enveloppées de savoureux arrangements jazz que l'on doit au pianiste Philippe Noireaut (qui a aussi travaillé à la réalisation de l'album), on retrouve des pièces de Pierre Bertrand (Un air d'été), Daniel Bélanger (Les temps fous), Jim Corcoran (Perdus dans le même décor), Gilles Vigneault (J'ai pour toi un lac), Gilles Rivard (Chanter danser), et plusieurs autres.

Au niveau international, on note la présence de chansons de Michel Legrand (Un parfum de fin du monde), Véronique Sanson (Chanson sur une drôle de vie) et Michel Fugain (Tout va changer). Un total de 12 chansons que la jeune femme originaire du Saguenay a choisies parmi ses coups de coeur et auxquelles elle a ajouté une intéressante palette de couleurs. Sa voix colorée et riche sait s'adapter à toutes les émotions, ce qui donne un album qu'on écoute du début à la fin avec un plaisir évident.

Redécouvrir ces magnifiques pièces des années révolues et les présenter dans un écrin on ne peut plus chaleureux, voilà un défi à la hauteur du talent de Linda Racine, un pari remporté haut la main.
Un endroit où le jazz est en vedette, le Upstairs convenait parfaitement à cet événement

La pochette de l'album, en vente partout

Spectacle Le Coeur du Monde
Le jeudi 22 février 2007
A la Place des Arts
Une personnalité fort attachante et quelle voix !

Je l'ai entendue une première fois il y a maintenant 5 ans, lors d'un spectacle du Coup de Coeur francophone intitulé Libérer le trésor et où elle partageait la scène avec d'autres excellents artistes comme Rioux et Steve Normandin. Sa magnifique voix avait fait son effet et son nom m'était resté en tête jusqu'à ce qu'elle lance un premier CD l'automne dernier, un album au titre de Le coeur du monde et c'est le spectacle tiré de cet album qu'elle nous offrait ce soir, une première à Montréal qui sera suivi d'autres occasions de la voir sur scène dont demain (le 23 février) au même endroit et ensuite le 1er mars au Petit Champlain de Québec..

Histoire de mieux vous la présenter, Linda a couru les concours pendant quelques années, remportant la palme en 1998 au Festival en chanson de Petite Vallée et à Ma première Place des Arts dans la catégorie interprète, après avoir réussi le même tour de force au concours Chansons en fête à St-Ambroise en 1996 et s'être rendue en finale au Festival International de la chanson de Granby en 1995. Ce n'est donc pas une surprise de découvrir qu'elle a du coffre, alimentée par sa voix chaude et puissante.

Sa carrière prend ses origines dans le jazz et elle n'a pas manqué de nous faire quelques pièces dans ce style ce soir, tout comme elle a aussi touché le répertoire français et québécois. Parmi ses auteurs privilégiés, on retrouve les Wilson Juneau, Philippe Noireaut, Sophie Hartung, Jean-Guy Prince (qui l'a présentée au public ce soir), Manuel Gasse, Marie-Jo Thério, Danielle Messia et Sylvain Lelièvre.

Elle a évidemment présenté la majorité des pièces de son album, notamment Les univers liquides, Le coeur du monde, Almater, Le dernier moudjahidine, etc, tout comme elle a puisé dans le répertoire des autres avec Dans ma bulle (Manuel Gasse), Les matins habitables (Marie-Jo Thério), Quand tu comptes tes amis (Danielle Messia) et Les choses inutiles (Sylvain Lelièvre). Accompagnée de Daniel Breton (basse), Simon Proulx (guitares), Christian Pomerleau (batterie) et du pianiste chef d'orchestre Philippe Noireaut, elle nous a offert une prestation à la fois énergique et intense, puisant dans le geste quand c'est nécessaire, sans en faire trop. En bout de ligne, Linda ne fait que prouver encore une fois qu'elle est une grande interprète qui n'attend que vos oreilles pour s'y épanouir.
Daniel Breton Christian Pomerleau
Philippe Noireaut Simon Proulx

Michel Parent